L’hommage du président de l’UNPRG Henri Martinez au lieutenant-colonel Beltrame

Le lieutenant-Colonel Arnaud BELTRAME est tombé sous les balles d’un individu qui n’est pas un envoyé d’Allah mais un déficient mental qui assouvit sa perversité dans l’abomination, au nom d’une idéologie sectaire et obscurantiste.
Le Lieutenant-colonel Arnaud BELTRAME mort pour la patrie, restera un exemple, celui d’un homme, d’un soldat, qui au nom d’un idéal, a sacrifié sa propre existence. Mon Colonel, vous incarnez la grandeur et le courage.
Votre héroïsme a fait honneur à la gendarmerie nationale mais au-delà à l’ensemble des hommes et femmes qui ont choisi le métier des armes.
Mon Colonel, nous ne vous oublierons jamais.
L’UNPRG exprime sa sympathie à la famille et à ses camarades du groupement de gendarmerie de l’Aude.

Henri MARTINEZ
Président national


CHABRUN

J’aurai aimé servir sous les ordres de cet OFFICIER de grande valeur, il avait l’âge de mes fils dont l’un est aussi Gendarme. J’ai 74 ans et je suis fière d’avoir été Gendarme – Je suis surveillant bénévole dans un collège privé et je peux vous assurer que tous les élèves ont observé 1 minute de silence pour notre héros Arnaud.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *