Le contrôleur général des armées Patrick Macary, quitte le CSFM

Bonjour,
Je souhaite par ce message vous informer avant que les décisions ne soient rendues publiques qu’une page se tourne au sein du secrétariat général du CSFM. La logique des mutations conjuguée aux besoins du ministère conduit à des changements importants.
Comme vous pourrez le lire dans les décisions jointes à ce mail, le contrôleur général des armées Olivier Schmit vient me succéder en qualité de secrétaire général le 1er août 2018. Il a été choisi par la ministre parmi quatre candidats de très grande valeur. J’ai la plus totale confiance dans son engagement et dans son sens de l’humain. Je suis très heureux à titre personnel qu’il prenne les rênes de cette belle maison.
Les militaires quel que soit leur ministère d’emploi vivent aujourd’hui et vivront demain, des transformations importantes, dans une logique de reconquête et avec le souci de l’humain. Nous franchissons des étapes, au pas de charge. Il en va des contrôleurs comme des forces, ça bouge sans cesse…c’est dans cette dynamique qu’il devrait être décidé que me confier les responsabilités d’adjoint du chef du Contrôle général des armées à partir du 1er septembre 2018. Ce choix n’est un effet du hasard. Il traduit comme la dit elle-même la ministre, le besoin de prendre en compte la dimension humaine dans les transformations qui s’annoncent.
Le Conseil tout au long de son existence, a franchi des marches. Il n’est pas au bout de son chemin. Depuis deux ans, nous avons ensemble contribué à établir un dialogue de confiance indispensable à la reconnaissance de la condition militaire. Il n’est pas utile de faire ici un bilan de ce qui a été accompli. La 100e session en est le plus bel exemple. Il faut se tourner vers les défis qui s’annoncent, sans crainte, conscient des fragilités qui habitent toute organisation humaine, pour être à sa place et tenir sa place : pas plus, pas moins.
Je devine votre surprise. La décision peut vous paraître brusque. Elle est à l’image générale du monde politico-militaire. Je ne vous cache pas que j’avais conscience que des décisions se préparaient. C’était déjà le cas il y a un an, puis il y a six mois. Comme lors de ces deux périodes, j’ai fait le choix de ne pas évoquer ces changements possibles car évoquer ces hypothèses n’aurait rien apporter au Conseil. L’essentiel est d’assurer la continuité du service !
Nous aurons sans doute l’occasion de nous recroiser dans les mois qui viennent. Je suis très heureux de tous ces moments vécus avec vous, parmi vous, avec le soutien de l’équipe du secrétariat général qui a vu arriver avec curiosité, je crois, une sorte de tourbillon permanent. Le socle est solide et il est bon qu’une institution n’ait pas la tentation de s’attacher à une personne ou plusieurs personnes. Je suis très heureux de transmettre le flambeau à des militaires de qualité : le contrôleur général O Schmit, assisté du colonel Brosseau.
Vous me permettrez, en conclusion, de remercier à nouveau les membres du secrétariat général de leur soutien et de leur engagement à mes côtés.
Un coup de chapeau particulier au colonel Laurent, qui a veillé sur chacun d’entre vous !
Je vous souhaite d’excellentes permissions, faites le plein d’énergie et de bonne humeur !
Contrôleur général des armées Patrick MACARY
Jean François Stephan
Membre titulaire du CSFM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories