HOMMAGE AUX VICTIMES DU TERRORISME

 

 

Mercredi 11 mars 2020, sous la Présidence de Michèle Kirry, préfète de Bretagne, se déroulait la première journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme, à laquelle ont assisté une centaine de personnes, devant la préfecture Martenot à Rennes. Gendarmes, policiers, militaires, Sapeurs-pompiers, médecins du SAMU, associations patriotiques, porte-drapeaux, groupe scolaire, se sont rassemblés dans un moment chargé d’émotion.

La date du 11 mars a été choisie par l’Union européenne en souvenir de l’attentat djihadiste contre la gare d’Atocha, le 11 mars 2004, à Madrid, le plus meurtrier de l’histoire récente en Europe. Désormais, cette journée d’hommage sera observée dans tous les pays de l’Union européenne.

Au cours de la cérémonie, deux gerbes ont été déposées devant le mémorial pour les soldats d’Afrique du Nord. Michèle Kirry a également ravivé la flamme du souvenir.

Des moments touchants, à l’image de cette cérémonie, qui s’est ponctuée par la remise de la médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme au rennais Étienne Athéa, victime de l’attentat de Barcelone en 2017.

L’UNPRG d’Ille-et-Vilaine était représentée par Patrick Goudard, président départemental, et Roger Sébille, porte-drapeau du secteur de Vitré.

CREDIT PHOTO

Roger Sébille (2ème porte-drapeau en partant de la droite)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Archives

Catégories