TROIS DEPARTS CELEBRES A L’ETE 2020 DANS L’AISNE

 

Comme chaque année les mutations estivales se succèdent dans la gendarmerie et le département de l’Aisne n’y fait pas exception. Contrairement à l’été 2019 où les changements furent nombreux (66% dans les fonctions de commandement sous l’autorité directe du commandant de groupement), cette année ils sont bien plus restreints.

Malgré les mesures sanitaires actuelles, quoi de plus normal que de rendre un hommage à ces personnels qui ont servi dans notre département pendant plusieurs années et qui ont fait preuve de dévouement et d’engagement envers les axonais avec des qualités humaines mises en avant par les autorités, civiles, administratives et hiérarchiques présentes lors de ces adieux, tout en respectant bien sûr les gestes barrières.

L’UNPRG-UD 02 a été invitée à trois départs d’entre-eux et représentée par son président.

Le vendredi 26 juin 2020 à 17H30 à l’escadron de gendarmerie mobile de Saint-Quentin, le Lieutenant Cabouret Olivier, commandant la Cob de St-Quentin, St-Simon et Vermand organisait une réception pour son départ au poste d’adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie des transports aériens de Paris à l’aéroport Charles De Gaulle de Roissy. C’est en présence de nombreux participants dont Xavier Bertrand, président de la région hauts de France, Pascale Gruny, sénatrice, Minot Corinne sous-préfet, Macarez Frédérique maire de St-Quentin, Branger Grégoire commandant de la compagnie locale, de nombreux élus des communes de la communauté des brigades, des gendarmes actifs et des retraités ainsi que de nombreuses associations sportives saint-quentinoises. Après 4 ans passés dans l’Aisne où il est estimé, si l’on en juge par le nombre de participants à cet au revoir, tous étaient unanimes pour dire combien ses qualités humaines et relationnelles avaient facilité les échanges nécessaires à la sécurité des citoyens de l’ensemble de sa circonscription en ajoutant que son intégration à la vie locale avait été très appréciée.

Le mercredi 1er juillet 2020 à 09H30 au groupement de gendarmerie de l’Aisne à Laon, c’est le chef d’escadron Schilling Arnaud, officier adjoint en charge de la police judiciaire (OAPJ) depuis 2016 qui marquait son départ pour le groupement de gendarmerie du Lot et Garonne à Agen (47) où il exercera la même fonction. C’est en présence de Frustié Mathieu, général commandant la région de gendarmerie de Picardie à Amiens, de Anne-Bono Vandorme, député de l’Aisne et rapporteur du budget Gendarmerie à l’assemblée nationale, de Chétrit Thierry, commandant la section recherches d’Amiens, du colonel Isabelle Gilles, commandant de groupement de l’Aisne et de son second le lieutenant colonel Nioche Nicolas ainsi que des commandants des compagnies de Laon, Soissons, St-Quentin, Château-Thierry et de l’escadron de sécurité routière de l’Aisne ainsi que des personnels de l’état-major du groupement de l’Aisne que la réception s’est déroulée. Son action interne pour gérer la police judiciaire au sein du département a été soulignée par les intervenants de cette filière et ses qualités humaines et relationnelles mises en avant par la députée. Cette dernière lui a remis la médaille de l’assemblée nationale pour le remercier du travail accompli qui est important mais peu visible pour la population axonaise contrairement à un commandant d’unité au contact quotidien de la population.

Le mardi 7 juillet 2020 à 18H30 à la compagnie de Soissons le chef d’escadron Delgado Lætitia, commandant la compagnie depuis trois ans, symbolisait son départ par une réception pour sa mutation en qualité de chargé de mission au service de la transformation* à la DGGN à Issy les Moulineaux du fait de son succès à l’entrée pour l’école de guerre.

Le député de l’Aisne Krabal Jacques, le sous-préfet de Soissons Faudon Alain, le procureur de la République Trinh Frédéric et le colonel Isabelle Gilles commandant du groupement de l’Aisne lui ont rendu hommage pour son action durant ces trois années passées à son commandement. La présidente du tribunal judiciaire Seurin Isabelle, le commandant en second du groupement, les commandants des compagnies de Laon, Château-Thierry, St-Quentin et Vervins, les personnels de la compagnies, les élus de l’arrondissement, des retraités de l’Arme, des porte-drapeaux et les présidents d’association étaient présents pour la cérémonie. Cet officier au profil judiciaire a été unanimement appréciée dans cette compagnie à laquelle elle a apporté ses valeurs de service au profit du citoyen tout en mettant en avant des qualité humaines pour assurer un commandement efficace.

Patrice Van Lancker

Président UNPRG-UD 02

*Nouveau service en application des engagements du DGGN pour l’application de son plan (Gend.20-24)

La création du service de la transformation de la Gendarmerie date du 1er janvier 2020. Le général de brigade Didier Fortin avait alors eu la charge de la préfiguration de ce service. La DGGN compte six directions ou services: direction des opérations et de l’emploi; direction des personnels militaires; direction des soutiens et des finances; service des technologies et des systèmes d’informations de la sécurité intérieure; celui de la transformation; et enfin le service d’information et de relations publiques des armées-gendarmerie. Dans une récente interview à Gend’Info, le général Fortin précise que ce service est organisé en trois départements “dédiés à l’initiation, à la valorisation et à l’accompagnement de la transformation”. Christophe Jacquot, un ex-officier de gendarmerie qu’il avait quitté en 2003, avec le grade de chef d’escadron y revient, avec celui de contrôleur général des armées au poste de chef du service de la transformation de la Gendarmerie. La nomination de Christophe Jacquot à ce poste, à partir du 1er juillet, vient d’être publiée au journal officiel.

 

         

Monsieur Patrice Van Lancker

Président de l’UNPRG-UD 02


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Archives

Catégories