EDITO du 1er PRESIDENT NATIONAL ADJOINT – UN BILAN HONORABLE

Logo-unprg

A l’aube de l’année 2019, en mon nom personnel, en celui du président national et de l’ensemble du conseil d’administration national. Je tiens à vous présenter nos meilleurs vœux pour la nouvelle année. Des vœux de solidarité, de bonheur et de prospérité.

Avant toute chose, il convient de dresser le bilan des principales actions menées par l’UNPRG en 2018 et surtout de définir les orientations à donner pour la nouvelles année.

L’année 2018 a été marquée par notre congrès national, qui s’est déroulé au Cap d’Agde du 22 au 24 mai, avec les cérémonies religieuses et patriotiques dans la ville d’Agde, très appréciées par les autorités présentes, en particulier celles de la municipalité.

Au cours de ce congrès, le général d’Armées ‘2s) Roland Gilles, adhérent à l’UNPRG, a été nommé président d’honneur de notre association ; un partenariat avec le président de la CNG-MG, Amédée Roy, a également été signé ; et une motion a été votée.

Force de réflexion et de proposition modérée, l’UNPRG a vu aboutir positivement des dossiers :

° Le principal est celui de l’attribution, à compter du 1er janvier 2019, de la carte de combattant aux militaires – dont les gendarmes – présents sur le territoire algérien entre le 3 juillet 1962 et le 1er juillet 1964, avec au passage le bénéfice de la retraite du combattant et de la demi-part fiscale. Cette revendication étant commune avec d’autres associations du monde combattant, dont l’UNC.

° La mise en service du nouveau site, plus moderne et plus attractif, avec beaucoup plus d’informations sur chaque union départementale et une e-boutique pour nos objets de prestige.

° Dans le cadre de la police de la sécurité du quotidien (PSQ), des projets initiés par l’UNPRG ont vu le jour dans plusieurs départements. Le projet initial, émanant du groupement des Ardennes, a été validé par al DGGN et le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, lors d’une rencontre au ministère de l’Intérieur, le 10 juillet 2018.

° Concernant la réforme des retraites, chaque union départementale a été chargée d’adresser à tous ses parlementaires, courant octobre, un courrier type rédigé par le siège. Bon nombre de nos parlementaires ont relayé nos préoccupations auprès de M. Delevoye, haut commissaire à la réforme des retraites, et surtout adressé des questions écrites (régime de bonification pour campagne des gendarmes) à la ministres des Solidarités et de la Santé.

Quant à nos orientations, elles concernent principalement le recrutement d’actifs et de retraités pour assurer la pérennité de notre association, qui reste la plus importante de la gendarmerie. Un accent sera également mis sur le domaine social, car nous avons malheureusement de nombreux retraités, surtout des veuves, qui sont à la limite du seuil de pauvreté. Nous devons les aider, c’est notre devoir. Nous espérons obtenir, en 2019, l’agrément d’intérêt général.

Je vous réitère, à toutes et à tous, actifs, veuves et retraités, mes meilleurs vœux pour la nouvelle année.

Jean Pierre Virolet
Premier président national adjoint de l’UNPRG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories