Courrier du Président national : convention avec l’Essor de la Gendarmerie

Madame, Messieurs les Présidents départementaux,

Messieurs les Administrateurs nationaux,

Chers amis (e),

Notre convention avec l’Essor de la Gendarmerie a hélas pris fin le 10 Juin 2019. Par courrier du 14 Mai 2019, je vous ai expliqué la situation et les démarches entreprises par le bureau national pour tenter de poursuivre le partenariat avec le magazine. N’obtenant aucune réponse du directeur du journal à mon courrier du 26 Avril 2019, je l’ai relancé à nouveau par courrier (LRAR) le 27 Mai 2019 en lui indiquant que l’UNPRG était prête à signer une nouvelle convention d’une année non renouvelable dans l’attente de la vente du journal. Ce n’est que le 11 Juin 2019, que le directeur du journal m’a répondu par mail. Evidemment, il réfute toute responsabilité et attend de nous des propositions. Il pousse le culot jusqu’à démentir la mise en vente du journal alors que c’est lui-même qui nous l’a annoncé lors de réunions dans nos locaux, le 15 Février 2018, puis le 14 Novembre 2018 en donnant même le nom du cabinet « AXE MEDIA » à qui, il aurait confié la vente. Comment aurions-nous pu inventer une telle chose avec autant de détails?

Nous avons toujours entretenu l’espoir que le directeur du journal accepte un contrat d’une année dans l’attente de la vente du journal et que notre partenariat historique se poursuivrait. Nous voilà confronté à présent à l’obligation de créer notre propre magazine. Pour relever ce défi, nous allons nous adresser à des professionnels du journalisme afin de sortir le premier numéro en Octobre 2019.

Le futur journal sera consacré aux retraités et actifs de la gendarmerie avec comme priorité, la vie de l’UNPRG. Les présidents départementaux auront tout loisir pour y insérer leurs articles. Je fais confiance à la créativité de tous et nous attendons vos propositions et sujétions qui nous seront utiles pour le montage du journal.

Il est fort probable que dans les jours à venir (je m’y attends), vous receviez un courrier du directeur de l’Essor qui comme à son habitude, culpabilisera l’UNPRG et son président. Il vous demandera aussi, de continuer à lui fournir la vie corporative vitale pour fidéliser ses abonnés de l’UNPRG et assurer la survie de son journal.

Dans l’attente de la parution de notre revue, le vice-président de la communication va vous transmettre des directives pour que la vie de vos UD paraisse sur notre site et notre page Facebook. Plus aucun article des UD ne doit être transmis directement à l’Essor. Restons soudés, fidèles à nos valeurs et ensemble, nous réussirons à créer et développer notre journal. Je sais que cette rupture va entrainer des récriminations de la part de ceux qui la vivent de l’extérieur mais c’est en ayant la pleine connaissance des risques que le conseil d’administration national a pris cette décision. Depuis son existence, l’UNPRG a toujours su surmonter les épreuves qui se présentaient à elle. Celle-ci, plus douloureuse que d’autres, de par le parcours historique entre les deux entités, le sera également. J’ai confiance en l’avenir et c’est ensemble que nous réussirons la création de notre futur magazine.

Avec mes amitiés

Henri Martinez

Président national


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Archives

Catégories