cérémonie du souvenir UD 91

Bonjour à tous.
Une cérémonie du souvenir à eu lieu à BRIIS SOUS FORGES le Dimanche 10
Novembre afin de commémorer la mémoire des combattants de la Grande
Guerre pour le 101éme anniversaire de l’armistice du 11 Novembre 1918.
En présence de nombreuses personnalités du Département, présidée par le
Conseil Départemental et le Maire de BRIIS sous FORGES et en présence de
Monieur le Sous-Préfet d’Etampes, un office religieux a été célébré en
l’église Saint Denis. Un cortège est formé par une Harmonie musicale,
les nombreux porte-drapeaux des différents organismes militaires et
civils du Département, un détachement du 121°RT d’Ollainville, les
Sapeurs pompiers de diverses communes et les Jeunes Sapeurs Pompiers,
les élèves des écoles de l’arrondissement puis par les habitants
assistant à cette céremonie, enfin par les personnalités civiles et
militaires du département, le tout sécurisé par les militaires de la
Gendarmerie et la Police municipale de BRIIS. Le cortége traverse
l’agglomération en musique et se dirige vers le cimetiére communal.
Cet hommage se déroule dans un premier temps au monument aux morts prés
duquel sont montées les couleurs après un discours de Monsieur le Maire
de BRIIS SOUS FORGES, puis après un déplacement en parfaite dignité
jusqu’au “carré militaire” magnifiquement décoré aux couleurs de la
France, une nouvelle cérémonie a lieu en hommage aux 314 poilus qui y
reposent. Après les discours des personnalités présentes et rappelant le
sacrifice de ces soldats de tous horizons, les couleurs sont montées, la
Marseillaise chantée par l’ensemble des participants et les très
nombreuses gerbes déposées par les personnalités, aidées par les élèves.
Puis le cortège est reformé pour redescendre vers la place du village où
une aubade nous est offerte par l’harmonie et la cérémonie se termine
par un pot d’honneur offert par la commune.
Nous ne pouvons que remercier et honorer ces soldats qui ont défendu
notre pays, notre liberté et notre fierté d’être Français, ceci au
sacrifice de leur vie, mais aussi à autant de Mères et d’épouses qui ont
perdu leur enfant ou leur mari dans le même “don de soi”, ceci en
espérant que nos enfants et nos petits enfants n’auront pas à revivre de
telles souffrances et de tels sacrifices, ce qui n’est jamais certain
hélas.
Pour le Président LEROUGE, Michel, le secrétaire de l’UD 91.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories