LA CASERNE DE GENDARMERIE DE BOURBOURG (59) PORTE DESORMAIS LE NOM DU GENDARME WEPIERRE.

Le 22 novembre 2019, il a été procédé à l’inauguration de la caserne de gendarmerie de Bourbourg en présence du Maire de la commune, du commandant de groupement, de monsieur le sous-préfet de Dunkerque, des élus locaux, des familles et des habitants.

Après la levée des couleurs et une prise d’armes, une plaque portant le nom du gendarme Wepierre a été dévoilée par le colonel Husson, commandant le groupement de gendarmerie du Nord et monsieur Etienne sous-préfet de l’arrondissement de Dunkerque.

Ce nom n’a pas été choisi au hasard en effet le gendarme Wepierre et mort victime du devoir sur la commune de Brouckerque de la circonscription de la brigade de Bourbourg le 13 juillet 1909.

Extrait du journal de la gendarmerie du 25 juillet 1909

Mort Victime du Devoir
UN GENDARME DE BOURBOURG (NORD). PLACÉ EN EMBUSCADE, A ÉTÉ TUÉ D’UN COUP DE FUSIL PAR UN MARAUDEUR ; IL A EXPIRÉ STOÏQUEMENT EN DÉSIGNANT SON MEURTRIER

Après avoir servi comme engagé volontaire dans l’armée d’active de 1901 à 1904 et notamment durant la campagne de TUNISIE, Louis Joseph Eugène WEPIERRE intègre la Gendarmerie Nationale au sein de la compagnie du Nord le 18 août 1906.

Le gendarme WEPIERRE était âgé de 29 ans. Veuf, il laisse sa fille en bas-âge, orpheline

       

. Noël VERBRUGGHE – Président UD 59 FLANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Archives

Catégories