Rendons hommage aux morts en service de la Gendarmerie Nationale…. Ils sont toujours trop nombreux.

Comme chaque année, la Gendarmerie a honoré ses morts en service de l’année précédente dans la cour de la cour des Invalides. L’Arme a rendu hommage ce lundi à six militaires décédés en présence de leurs familles. En 2018, 14 Gendarmes avaient trouvé la mort en service.

Aux côtés du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner et du secrétaire d’Etat, Laurent Nuñez, le général d’armée Christian Rodriguez a présidé cette cérémonie comme il l’avait fait l’année dernière, suppléant au pied levé le général Richard Lizurey, empêché en raison d’une chute accidentelle au ministère de l’Intérieur, Place Beauvau.

Après le passage en revue des troupes, le ministre a lu les noms des six militaires de l’Arme décédés en service. Dans le même temps, toutes les unités de France, d’outre-mer et déployées en opérations extérieures ont rendu hommage à ces camarades disparus.

Les associations signataires de la charte de la Gendarmerie étaient présentes dont l’UNPRG avec Jean-Pierre Virolet, premier président national adjoint et le porte-drapeau, Jean Panelé, l‘APNM Gendarmes & Citoyens, et l’ACSPMG que La Voix du Gendarme remercie pour le reportage photographique.

Les six morts en 2019

Gendarme adjointe volontaire Clémence Luchs du 1er peloton du 2ème escadron du régiment de cavalerie de la Garde Républicaine. Décédée à l’âge de 21 ans le 4 janvier à l’hôpital de Mercy à Ars-Laquenexy (57) des suites d’un accident survenu le 11 décembre à Bolleville dans la Manche. Lors de la distribution de nourriture aux chevaux, elle a été bousculée par un cheval et a heurté un mur. Dans un premier temps, elle a repris le travail mais des douleurs survenues quelques jours tard ont entraîné un arrêt et alors qu’elle était dans sa famille à Metz, elle a été victime d’un malaise cardiaque et a été hospitalisée.

Maréchale des logis-cheffe Isabelle Jensen du Comgend de Nouvelle-Calédonie. Décédée le 6 février 2019 à l’âge de 43 ans des suites de la dengue.

Gendarme Benjamin Delhaye de la brigade de proximité d’Attichy (Oise). Décédé le 21 juin 2019 à l’âge de 36 ans d’un malaise survenu à Amiens (Somme) le 20 juin lors de l’épreuve du 3 km du Certificat d’aptitude technique (CAT).

Major Sébastien Berger du peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie de Compiègne (Oise). Décédé le 14 août 2019 à l’âge de 33 ans dans un accident de la circulation sur la Nationale 1032, en direction de Noyon. Il se rendait avec une camarade sur une opération judiciaire.

Major Christophe Pensec de la brigade de proximité de Gacé (Orne). Décédé subitement le 26 août 2019 à l’âge de 47 ans à Seignosse (40) alors qu’il était détaché au G7. Il avait regagné son lieu d’hébergement à la fin de son service.

Maréchal des logis-chef Sébastien Devaud du peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (Psig) d’Ancenis-Saint-Géréon (Loire-Atlantique) : décédé le 25 octobre 2019 à l’âge de 37 ans à la suite d’un malaise survenu la veille en patrouille avec deux camarades à Ancenis.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives

Catégories