SOLIDARITE N’EST PAS UN VAIN MOT A L’UNPRG D’ILLE-ET-VILAINE

La solidarité est un lien social entre des personnes liées par une communauté de destin (famille, village, profession, entreprise, nation, etc.). C’est un devoir ou une obligation réciproque d’aide et d’assistance ou de collaboration gracieuse, une servitude de faire cause commune, d’agir dans l’intérêt général du groupe. Être solidaire devient alors un comportement militant, un acte simple accessible à tous.

Depuis le 17 mars 2020, l’ensemble des Français sont dans un confinement strict afin d’endiguer l’épidémie du Covid-19. Si la quarantaine est bien comprise de la population, il apparaît inévitablement que bon nombre de personnes, pour la plupart d’un âge avancé, se retrouvent ainsi isolées.

A l’UNPRG d’Ille-et-Vilaine, depuis le début du cantonnement, les membres du conseil d’administration, aidés par tous leurs correspondants, contactent régulièrement les retraités et veuves de gendarmes adhérents et bienfaiteurs. En près d’un mois, les « anciens », dont certains plus fragiles, ont pu ainsi se rendre compte de la Fraternité, de la camaraderie qui les unit à l’association.

Depuis plusieurs semaines, les gendarmes d’active d’Ille-et-Vilaine téléphonent aux retraités et veuves (adhérents ou non à l’UNPRG) afin de connaître leur état de santé et leurs besoins, démontrant ainsi un esprit de corps inébranlable. A l’inverse, des messages de soutien sont transmis par Patrick Goudard, président départemental de l’UNPRG d’Ille-et-Vilaine, aux unités de gendarmerie jusqu’au commandant de groupement. Manifestement, les personnels ont plaisir à lire ces lignes.

Chaque matin, les adhérents reçoivent 3 ou 4 mails du président départemental. Ce sont des poèmes, photographies, tests de culture générale, des vidéos courtes, mais aussi comment contacter la pharmacie de garde ou comment calculer le rayon de 1 km autour de son domicile pour sortir un peu… A chaque fois, le nom de l’adhérent, à l’origine du mail, est cité. Chaque jour, Patrick Goudard reçoit une dizaine de mails à faire partager.

Il y a aussi l’association Handi’chiens, dont la déléguée départementale d’Ille-et-Vilaine est Chantal Le Floch-Delgove, adhérente à l’UNPRG. En effet, depuis le début du confinement, Handi’Chiens propose aux soignants de sortir leurs animaux de compagnie et ce dans toute la France. Pour s’inscrire https://drive.google.com/file/d/122WujfwyQhUslSpXeyuqBdGjSSXiRvWH/view?usp=drive_web et https://drive.google.com/file/d/1g9xBTmxja4halFOR7egg7TCKtVdqOG99/view?usp=drive_web.

Enfin, devant les difficultés rencontrées depuis plusieurs semaines avec la pénurie de masques, entre autres dans les établissements hébergeant les personnes vulnérables, une adhérente de l’UNPRG d’Ille-et-Vilaine, Corinne Orhant, responsable de l’association des « Mains créatives », et ses amies couturières, confectionnent de nouveaux masques. Devant le manque cruel d’élastique, son association a décidé d’en acheter sur ses fonds propres, grâce une chaîne de solidarité.

 

         

Crédit Photo

Chantal Le Floch-Delgove et son chien Miel

Corinne Orhant

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Archives

Catégories