Isère : le corps retrouvé près d’un ruisseau est bien celui de Victorine, la jeune fille disparue

Encore une affaire criminelle sordide.
Les gendarmes sont des hommes. La gestion d’ affaires criminelles ne laisse pas indifférent et c’est encore plus vrai losque les victimes sont des enfants ou de jeunes adultes.
Dans une carrière militaire, nous sommes malheureusement trop souvent confrontés à ces drames. Ils restent profondément ancrés dans nos mémoires.
L’Union Nationale des Personnels et Retraités de la Gendarmerie souhaite aux gendarmes de la section de recherches de Grenoble et à tous les personnels engagés dans l’enquête de réussir à élucider ce crime au plus vite.

Orange avec Media Services, publié le lundi 28 septembre 2020 à 18h50

Deux jours après la disparition de Victorine samedi soir à Villefontaine (Isère), un corps a été retrouvé ce lundi 28 septembre dans la réserve naturelle de l’étang de Saint-Bonnet. Dans une conférence de presse, la procureure de la République de Vienne, Audrey Quey, a confirmé dans la soirée ce lundi que le corps était bien celui de la jeune fille.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires récents

Archives

Catégories